Oblik architectes participe au concours d’idées pour l’avenue du Peuple Belge à Lille

Oblik architectes participe au concours d’idées pour l’avenue du Peuple Belge à Lille

Pour alimenter le débat sur les grandes artères délaissées par l’État, l’association Axe Culture lance un concours d‘idées pour l’avenue du Peuple Belge située dans le Vieux Lille, un espace significatif du territoire du Nord.

Quel est le but de ce concours d’idées ?
Selon le think tank Axe Culture, aussi bien d’un point de vue urbain que d’un point de vue historique, cette artère centrale de la ville présente une image indigne d’un quartier qui se veut la vitrine d’une métropole européenne aux prétentions touristiques affichées. Cette démarche vise à militer clairement pour un juste partage de l’espace public, en particulier en faveur des piétons,
proposer des solutions d’aménagement pour un territoire considéré comme stratégique pour la métropole lilloise et susciter du débat.

Oblik architectes et l’équipe Paris
Pour optimiser la réflexion et la pertinence des propositions, les deux architectes d’Oblik, Pascaline Miannay et Anouck Duquoc, ont constitué une équipe projet avec l’architecte Pierre Joncquez, baptisée équipe Paris.

Une avenue morcelée et démunie de perspective
Le diagnostic est sans appel. L’avenue du Peuple Belge est un grand axe composite, hétéroclite, morcelé, ponctué de bâtiments à l’identité forte mais l’ensemble est très mal valorisé dans l’espace urbain. Propice à un usage majoritairement piéton, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui, l’avenue du Peuple Belge n’est pas optimisée tant au niveau de sa perception qu’au niveau de sa valorisation dans l’espace urbain. La coupure entre le vieux Lille et le début de l’avenue réduit sa force et en fait des espaces confinés et démunis de toute perspective.

Décloisonner l’avenue pour la connecter au centre urbain
Aussi, l’équipe Paris propose l’abolition des éléments qui interrompent la continuité de l’avenue (Pont Neuf et Square Grimomprez), un décaissement au niveau de l’avenue et un départ de la circulation automobile sur le côté Est de l’avenue pour libérer tout le reste de l’espace.
Cette réflexion a conduit l’équipe Paris à repenser l’avenue du Peuple Belge dans un contexte de projet urbain global. Les perspectives et plans proposés permettent à cette grande artère de se connecter à un Parc et des Remparts, créés dans les bastions existants et formant une ceinture verte autour du vieux Lille. L’ensemble étant connecté aux promenades piétonnes et cyclistes des rives de la Deûle, de l’Esplanade, de Lambersart et de Saint-André.

Nouveau visage, nouvelle dynamique
Ces propositions ont pour effet d’offrir une perspective très longue passant sous de nouveaux ponts avec une respiration urbaine dans un milieu dense. La valorisation de l’espace architectural par la création d’un grand ruban végétalisé et piétonnier. Ce qui permet également de libérer des espaces publics propices à la détente, de créer des connexions entre les différents espaces de la ville et du vieux Lille, de valoriser l’entrée de la ville donnant sur l’avenue comme nouvelle entrée principale vers le centre et une redynamisation économique et culturelle des différentes sections de l’avenue appuyée sur une valorisation architecturale nécessaire. Fortifications, usine élévatoire, mise à jour de la façade de l’Hospice Général et de la Halle aux Sucres, mais aussi innovation architecturale par la création de nouveaux ponts et par la requalification de l’ilot Comtesse.

Une soirée festive pour découvrir les projets
Pour découvrir les détails de ce projet ainsi que les autres propositions des confrères architectes, assistez à la soirée de présentation des projets du 26 février 2016 à 19h à la Halle aux Sucres du vieux Lille. Maison de Quartier Godeleine Petit, 24 rue des Archives. Cette soirée festive est ouverte à tous !

concours-O3    visu-concours

1840833736_B976226894Z.1_20150805222217_000_GO24VPMRC.1-0     concours-O2

 

 

Merci d’encourager notre équipe en likant ou en partageant notre projet sur cette adresse http://axeculture.com/?p=693